Rhodiaceta Besançon

Rhodiaceta

BCP de gens ici connaissent cette usine textile reconvertie ensuite dans le secteur médicale
Prospère dans les années 60-70 et déclinante début années 80
Les salaires étaient bons et les conditions de travail en équipe 4/8 très difficiles avec une humidité constante et étouffante.
Elle a fait vivre jusqu’à 2500 personnes et j’ose dire qu’elle a fait prospérer la ville et ses habitants
Puisque les commerçants lors de la grève en 67 soutenaient les grévistes
Autre temps !!
Pour mémoire cette grève s’était étendue aux autres sites du groupe RHONE POULENC comme celui de Lyon- Vaise ou des procédures de licenciements étaient annoncées. Conséquences selon la direction de la perte de monopole sur le textile artificiel à cause du marché commun.
Il y avait aussi par delà les revendications de salaire et le refus du chômage partiel sur le site bisontin une forte demande pour des conditions de travail meilleures.
Demande qui n’a pas aboutie cette année là mais d’autres mouvements ont fait suite à celui-ci en mai 68
La direction n’a cédé que sur les salaires : 3.8% d’augmentation
Après un vote bulletin secret la reprise sera votée.
Ceci est un épisode qui montre le courage et la volonté de personnes qui ont fait avancées et progressées notre quotidien.

A présent ne reste de tout ça qu’une friche industrielle
Ce qui me ramène aux images que j’ai pu y faire tout récemment et en 2010
Je ne sais pas quoi penser sur ce que cela nous montre ou nous révèle.
Nous parlons de conscience écologique à longueur de temps et dans tous les medias
Pendant ce temps des friches comme celle-ci pourrissent à ciel ouvert
L’écologie est une vitrine bien pensante et vendeuse mais quand il faut passer à la caisse, tout le monde se débine.
Cette usine où ma famille a travaillé durant bon nombre d’années était la vie pour nous
Nous avons grâce à elle pu aller en vacances et voir d’autres pays.
Avoir une vie d’enfants faites de sports et de culture grâce au C.E de l’entreprise
Elle nous a donné BCP et nous a pris aussi BCP
C’est un lieu de « mémoire ».
Qu’on le veuille ou pas !

Pour revenir aux photos de ce diapo
J’avais fait un traitement N&B au départ
Après réflexion j’ai trouvé qu’il ne traduisait pas assez la réalité du site
C’est-à-dire : la friche industriel dans le paysage naturel.
La couleur ne cache rien et montre bien la réalité crue.
C’est pour mieux resituer l’usine et ses murs immenses dans l’environnement
Le N&B amenait une esthétique que je ne voulais pas.
Chacun en pensera ce qu’il veut…

Les tags ornant les murs amènent un peu de vie.
Pour ce que j’en ai vu, ils ne m’ont pas convaincu.
Cet endroit est triste et laid
Définitivement !!!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s